ROGUE TRADER

L'origine de la Peste
Où l'équipage pilote un sous marin et massacre des démons de Nurge
  1. On est à coté de 27B, la Asguardia est fonctionnelle mais pas totalement réparée.
  2. Presentation stratégie commerciale du senechal
  3. Ça discute pour savoir si on utilise la technique du faux concurent
  4. Rapport de Léonora : un peu de resistance de la part des planètes contactées et du coup pas d’accord concluant se dégage
  5. Par contre, elle a détectée une maladie qui fait des ravages dans le “sud” du secteur. Le patient 0 serait sur le système Orion.
  6. ELle nous donne le nom de Anko, un technomago qui serait lié à la maladie.
  7. La maladie, c’est une peste pulmonaire qui tue les victimes en peu de jours
  8. Anko est célèbre pour ses expériences sur les Xéno. Il profite de la liberté de Coronus pour faire se expérience.
  9. La maladie neuro-dégénérante progresse sur le vaisseau
  10. Discussion sur le fait de faire un détour avant d’aller dans le secteur Orion
  11. A priori, on va directement à la source
  12. Voyage Warp vers Orion (un peu moins de 2 mois)
  13. On détecte plusieurs planètes : un capital avec un atmosphère respirable (quasi recouvert d’océan), peu d’activité. La lune de ce monde ne semble pas avoir d’activité. Pas de vaisseau dans le sercteur.
  14. Müller propose une sortie en navette pour explorer la lune.
  15. Le capitaine propose de désinfecter les navettes lorsqu’elles entre dans le hangar
  16. La ballade de détection se passe très bien. La lune semble complètement déserte : pas d’activité, très peu de construction. Le peu d’infrastructure semble détruite à cause d’un incendie.
  17. Müller souhaite explorer la petite base brulée
  18. Divinitation pour l’exploration de la planète : La mort – Le monde – L’Empire – Le capitaine
  19. On part en exploration sur la Lune
  20. Ulric reste sur le vaisseau, le reste de l’équipage part sur la navette
  21. On se pose sans trop de problème à proximité de la base brulée
  22. Le sas d’entrée de la base est explosé
  23. On envoi le drone Schrödinger en éclaireur
  24. Le feu a été aussi intense que court.
  25. Müller récupère des chairs sur les cadavres et de l’airs dans les poumons
  26. Kara essaye de déterminé les causes des évènements mais ne trouve rien
  27. On arrive dans une pièce qui a été dépréssurisé, et on trouve un vieux cogitateur
  28. Müller rallume le cogitateur. L’orgine du complexe est Imperial
  29. On obtient la liste des salles : d’après Kara, le complexe aurait du être une mine.
  30. Müller confirme ces conclusions. Il apprend également qu’il n’y a pas de salle de secours
  31. On apprend aussi l’existence de puits de forage. Bomberly envoie des drônes pour explorer ces puits
  32. En explorant les puits de forage, Bomberly s’apperçoit qu’un puits de forage a encore une activité
  33. On part vers le puit en question
  34. On arrive dans le bloc. Le bloc est tout petit. Un cadavre est mort de faim. Il s’appelle Uriel. C’est un ouvrier-ingénieur.
  35. Müller l’osculte dans tout les sens le cadavre
  36. On garde nos scafandres
  37. Dans les notes, on a surtout des rapports sur la constitution des sols.
  38. Visiblement peu d’échange avec la base
  39. Il se savait condamné.
  40. On retourne sur l’Asguardia
  41. La biopsie des gars de la station était sain, sauf un qui avait la maladie neuro-dégénérente. Uriel est mort d’overdose d’obscura
  42. On se tourne vers la planète. Peu d’îles sauf aux pôles. Quelques stations offshores. Sur une de ces stations, il sembe y avoir un résidu d’activité
  43. Divinitation pour l’exploration de la planète : Cruauté – Les jumeaux – L’Empire – L’Homme sur les échasses
  44. On descend sur la planète. Le voyage se fait sans heurt malgrés la météo.
  45. L’héliport est assez dégagé. Tout est plus ou moins délabré.
  46. Tout le monde sort, sauf Bomberly
  47. On tombe sur un cadavre. Sa gorge est nécrosée, ses veines sont noires.
  48. On continue dans la rue. Y’a beaucoup de cadavre. Müller éclate tous les crânes
  49. On ne trouve pas d’activité
  50. Ulric visite une habitation. Les habitants sont partis précipitement. A partir d’un journal, on arrive à savoir que ça date d’il y a au moins 9 mois
  51. Dans les journaux, on parle d’un hopital tout neuf. On parle aussi de l’arrivée de Anko.
  52. Ulric cherche un commisariat. Il détruit les symboles de la formation
  53. En se rapprochant du commisariat, il y a de plus en plus de cadavre. Des trâces de combats.
  54. La plupart des cadavres ont la maladie
  55. En rentrant dans le batiment, Ulric remarque que des pseudo-ligne de défense ont été mise en place.
  56. On ne peut pas rentrer dans certaines salle tant l’odeur est insuportable
  57. Visiblement, le batiment a été pillé.
  58. Je trouve par hasard les derniers rapports : la maladie a gagné toute l’île. Les effectifs ont été séparé en deux : une partie est restée au commisariat, l’autre est à l’hopital
  59. On retrouve beaucoup de rats
  60. Plus on se rapproche de l’hopital, plus l’athmosphère est pesante
  61. Le sol est couvert de cadavre.
  62. Un pseudo cordon d’Arbites est tombé.
  63. Ulric remarque que les rats qui ont commencé a mangé les cadavres sont morts. Cependant, d’autres sont survivants
  64. Müller court après des rats. (Les jumeaux)
  65. On trouve des salles avec des piles de cadavres (Cruauté)
  66. On retrouve également du matériel médical complètement neuf et sous scellé
  67. Les astropathes nous contacte : il nous annonce une tempête
  68. De son coté, Bomberly retrouve la zone où il y avait un reste d’énergie
  69. On tombe sur une porte blindée frappée d’un sceau du mecanicum
  70. Le capitaine veut faire sauter la porte mais Müller s’interpose
  71. Ulric essaye de casser les murs. Müller l’en empêche. Ulric va sur le toit de l’hopital (L’homme sur les échasses)
  72. Müller rage, il veut faire des analyses
  73. Kara, Müller et moi arrivons a cassé le codes
  74. Ulric voit la navette se faire emporter par une vague. Il nous envoie la vidéo de la tempête.
  75. Derrière la porte, se trouve un labo de magos génétor. C’est celui de l’Anko
  76. Le labo est en très bon état. On retrouve un carnet de note.
  77. A priori, le magos cherchait un endroit plus sur, en profondeur.
  78. Müller propose de chercher vers la source d’énergie.
  79. Bomberly arrive sur les lieu. Il s’agit d’un gymnase. Pas de cadavre. Un tract du syndicat la Tontine
  80. Müller demande un drop pod avec Singed
  81. Ulric détecte que l’on se fait encerclé par des démons mineurs
  82. On demande des drop de munitions pour lutter
  83. On va explorer des sous-sols.
  84. Y’a une odeur d’iode. On est sur une sorte de quai. Le capitaine allume un énorme de disjoncteur.
  85. Le sous-sol se rélève être un hangar à sous marin.
  86. Au centre, un sous marin avec un gigantesque sigle de l’Imperium (L’Empire)
  87. Son nom : Novomoskovosk. Il possède un canon Basilik.
  88. On monte à bord. La horde se rapproche.
  89. Bomberly démare le vaisseau. Je fouille rapidement, tout semble vide.
  90. Bomberly amorce une sortie. Elle attend que Ulric et Müller entre
  91. Ulric et Müller jettent des grenades anti-char dans l’eau pour repousser les démons
  92. A priori, il y a 77 membres d’équipages.
  93. On immerge. Pendant la descente, on entend les porte-pestes qui gratte sur la coque. Rapidement, les bruits s’estompent.
  94. La technologie a bord est vétuste. On a une machine qui fait “ping” comme radar.
  95. En bas du sous-marin, le capitaine trouve une hydro-sphère. C’est une coupole de verre par laquelle on voit en dessous dans l’eau.
  96. A bord, on a une baie de plongée, une chapelle, une nacelle d’abordage, un lanceur de torpille (à rechargement manuel bien sur).
  97. Kara trouve des commandes pour actionner une pince de manutention à l’avant du bâtiment
  98. Ulric trouve un silo de missile mer-sol
  99. On tente une communication depuis sous l’eau, mais sans succès.
  100. Dans les journaux de bords, Müller trouve les entrées d’une mission. De plus, il y a une référence à un navire jumeau (Les jumeaux de nouveau !)
  101. A priori, l’autre vaisseau est parti avant et avec un équipage presque complet.
  102. On a la destination de la mission. On va y aller. On se dirige donc vers la ville de Draze
  103. On est parti pour plusieurs jours de trajet.
  104. Pour nous distraire, Müller a programmer les serviteurs mécanisé avec palme pour nous faire un spectacle. Ce moment a été génant.
  105. Pas de pilote automatique o/ On organise un roulement pour prendre la barre.
  106. Müller bricole les auspecs pour améliorer les détections.
  107. De plus, il enquête sur la maladies grâce aux rats qu’il a récupéré. Le virus est complètement inconnu dans les bases de Müller
  108. Le capitaine est sur la sphère de verre. Il a repéré un crabe géant ! On envisage une soupe de crabe pour ce soir.
  109. Finalement, on laisse le crabe tranquille. Surtout parce qu’un thon géant le regarde avec une oeil de défi.
  110. Le capitaine ordonne barre à tribord pour assomé le thon. Il y arrive presque.
  111. Il utilise alors les bras de manutention pour chasser le thon
  112. Malgré une certaine resistance de la bestiole, le capitaine arrive à bout du poisson. Après un manifique coup de perçeuse dans la tête, il commande les serviteurs mécanisés pour ramener.
  113. Il me charge de faire la cuisine. Müller vient me filer un coup de main. A la fin, on a un repas de roi !
  114. Au bout d’une semaine, on a un contact sur la machine à ping.
  115. C’est la ville. On lance des scans. La ville est sur un îlot.
  116. Le capitaine ordonne l’émmersion. A l’aide du périscope, il repère une crique pour se poser. Mais il repert aussi que la ville est aussi infestée
  117. Grâce au radar, on recupère l’entrée d’un port. On y va.
  118. Une fois à quai, on jette un oeil grâce au périscope. Visiblement, on est seul.
  119. Le journal du bord faisait référence au milieu de l’île et d’un point en hauteur. On repère rapidement ce point.
  120. Muller fait des piege a rats pour en recuperer pour faire des recherches plus tard
  121. On va organiser une exépédition.
  122. cartographie primaire de l’ile
  123. Même echange de combats que sur l’autre ville
  124. Muller bricole des especes de mini montgolfiere avec de l’helium pour pouvoir recuperer ses rats a la fin
  125. A partir des info récolter par Müller, on va vers le centre de l’île
  126. La route est bordé de cadavre. Au bout de celle-ci, on trouve un tunnel. On s’y engage. Celui-ci n’est pas éclairé.
  127. Rapidement, on arrive à un checkpoint visiblement déserté. Quelques traces de combat. On continue la progression
  128. On arrive sur un complexe. Celui-ci contient un manufactorum, un labo assez grand et une caserne. Le tout est déserté.
  129. Selon Müller, il y aurait de la vie quelques étages en dessous.
  130. D’après les “yeux” de müller, il s’agit de Portes Pestes.
  131. On descend d’un étage. On reste prêt de Müller pour profiter de son assourdisseur.
  132. On récupère un maximum d’info (disque dur, carnet, etc…) dans le labo.
  133. On récupère des échantillons.
  134. Le capitaine nous averti qu’il y a beaucoup plus de signe de vie autour de nous.
  135. Lorsque l’on sort, on entend un rugissement énorme. On se barre discretement.
  136. Une fois que l’on est à l’exterieur. L’athmosphère a changé. De plus, on repère un autre sous-marin, bien plus gros.
  137. On envoi un message vox à la Asguardia. On demande une extraction. Il faut 30-45 minutes pour que la navette arrive.
  138. On va vers un batiment en hauteur pour facilité l’extraction. Dans les ruines, on détecte un activité. Beaucoup de porte peste.
  139. On arrive a monter dans un immeuble. Müller et Ulric cassent les escaliers.
  140. Le reste du groupe, on est sur le toit. On est encerclé. Les porte-pestes grimpe au mur !
  141. On aligne les démons qui grimpe. Mais on va être débordé.
  142. Kara saute sur l’immeuble a coté pour chercher de quoi nous faire changer de toit.
  143. Je passe en premier. Après une traversée difficile, j’arrive de l’autre coté. Mais c’est pas brillant.
  144. Le capitaine passe. Idem, c’est pas une franche réussite.
  145. Bomberly passe sans problème
  146. Ulric tente la traversée. Mais le cable casse au milieu. Il est sonnée, mais ça va, il a pas lâché. Il monte le reste de corde.
  147. Sur le deuxième toit, on ramène cable pour entamer une autre traversée.
  148. Les porte-pestes veulent faire des ponts naturels. On arrive a repousser.
  149. A ce moment là, un démon majeur de Nurggle rugi et casse le sol de notre immeuble.
  150. Le combat fait râge. Le capitaine est couvert de pus et de sang contaminé.
  151. Malgré la puissance de nos coups, il semble insensible.
  152. Ulric et Bomberly on essuyé un sale coup.
  153. Le déluge de coup le force a reculé. Il est acculé au bord de l’immeuble.
  154. Profitant de l’occasion, le capitaine fonce sur l’énemi et lache son fuseur en surchauffe sur le démon.
  155. Celui-ci absorbe l’arme qui explose. Le démon est disperssé.
  156. En bas de l’immeuble, le démon semble se reformer. A ce moment là, la Valkirie de l’Asguardia arrive. On monte à bord après avoir jeter des grenades pour retarder la formation du démon
  157. Une fois à bord, on fait un listing des blessures. Ulric est salement amoché : sa plaie est complètement infectée.
  158. Müller ordonne un bombardement orbital pour raser l’île. C’est plutôt efficace.
  159. On se met en quarantaine pour éviter de contaminer l’équipage.
  160. Ulric tombe dans le cruma pendant son opération.
  161. On analyse les disques dur et les carnets. Le virus semble très combatif. L’origine du virus est très floue. Le problème est que la maladie a muter à cause la présence de Nurgle (attiré par l’épidémie)
  162. Cependant, le techno magos a trouvé le patient zéro. Il l’a emmené sur son sous-marin pour faire des expériences.
  163. On tente de le contacter. Pas de réponse. Cependant, le sous marin semble être bloquer dans une routine.
  164. Ulric se réveille. Il n’a pas mal au bras, mais à l’épaule. Il n’a plus de bras…
  165. On va débarquer sur le sous-marin pour récupérer les infos. On fait un joli massacre de démon.
  166. On a répendu la justesse sur les murs dans le sous-marin
  167. On retrouve le techno mago mort dans son labo. Au fond du labo, on trouve le patient zéro de la pandémie.
  168. Le patient zéro est un Tau.
View
Le réveil de l'Omnimessie
La fin de la croisade contre le Dragon du Vide
  1. Le développement du culte de la mort à bord du Lucrecia et du Pompadour : le morale des troupes est en berne (-10pts). Cependant, leur présence nous permettra de mieux résister aux abordages (+10pts)
  2. Müller nous fait part d’emmener avec nous environs 250 Xénos.
  3. Le capitaine est assez réticent mais finalement accepte.
  4. De son coté, Ulric souhaite combler les rangs d’une unité pour laquelle il avait perdu un gars.
  5. Müller nous fait une présentation sur une nouvelle unité qu’il a mis au point : il a créé des guerrier Psykers. Le capitaine tique un peu et souhaite l’arrêt de recherche. Il ne semble pas avoir confiance sur la fiabilité de ces soldats.
  6. A priori, il y aurait une centaine de “psykers”. Xanthia et Kara semblent également inquiètes.
  7. Le capitaine ne veut pas que Müller les entraîne à bord.
  8. Ça négocie sévère. D’un côté Müller et Xanthia, de l’autre capitaine.
  9. Déjà, les expériences ne se font pas dans le Warp.
  10. On a un rapport de la “récupération” des technologies Xénos : on a de quoi faire une escouade de marcheur.
  11. Pour les Egariens, ils seront encadrés dans le pompadour par des magos pour veiller à leur état de santé.
  12. On chasse pour augmenter nos ressources de vivres, on passe un mois à chasser sur la planète. → On gagne 1 mois de vivre et le morale remonte (+3pts)
  13. En parallèle, Müller, Ulric et Xanthia entraînent les pangolins Psyker. → ça s’est plutôt bien passé, sauf un petit couac : Xanthia a dû intervenir et éliminer le petit psyker qui mettait le bazar. On a donc maintenant le commando métronome!
  14. Pendant une tournée d’inspection, Ulric semble avoir eu une longue absence de plusieurs minutes. Une rumeur semble se propager, cependant Ulric reste avec ses hommes . il veut être averti s’il a une autre absence.
  15. Ulric va voir Müller car il s’inquiète de son état de santé. Examen primaire ne révèle rien.
  16. Tout le monde semble avoir des bugs. Müller enquête sur ces phénomènes.
  17. Il organise une petite réunion pour connaitre l’état de l’équipe. Visiblement tout le monde semble en avoir depuis quelques années. Les absences sont de plus en plus longues. C’est assez inquiétant. A priori, ça remonte à 7 ans.
  18. Müller contacte Magda. Elle propose des infusions pour rendre moins nerveux. Il les synthétise pour en faire des comprimés. Le capitaine autorise la production en masse. Ces cachets seront distribués aux soldats avant un combat.
  19. Xanthia, Ulric et Skara se font secondé pour checker qu’il n’y a pas d’absence.
  20. Le capitaine passe à la tisane. Skara médite plus souvent.
  21. On fait route vers la capitale Egarienne : gogo gadget au warp !
  22. Müller souhaite que l’on cache les traces Warp à notre sortie
  23. Notre voyage Warp se passe très bien, la Navigatrice se débrouille plutôt bien. On reste environ 3 semaines dans le Warp.
  24. Pendant le voyage, Müller avance sur ses recherches sur la race Xénos.
  25. Xanthia va tenter de cacher les arrivées des vaisseaux. Elle se débrouille plutôt bien.
  26. La ligne d’horizon semble très proche. On est à quelques jours en propulsion plasma de la planète cible.
  27. Les Auspex nous indiquent un taux très élevé d’astéroïdes de vaisseaux.
  28. En se rapprochant, les astéroïdes semblent se regrouper en disque. Se distingue une planète qui semble recouverte d’un nuage de débris.
  29. Au deuxième jour de navigation, on capte des signaux de balises. Les balises sont de plusieurs origines : Empire, Eldar, Egarien et inconnu… Elles semblent toutes dire la même chose : fuyez.
  30. On est dans la passerelle, une présence semble se manifester sur les tableaux de bord.
  31. Müller semble être convaincu qu’il s’agit du dieu machine qui se trouve sur cette planète
  32. Pour conforter cette thèse, il avance que la sphère de guerre est un temple à la gloire de l’omnimessie. Pour lui, l’omnimessie a permis aux Egariens de devenir très puissant technologiquement parlant. Réveiller ce dieu sur la planète permettrais un âge d’or de l’imperium.
  33. On va essayer de récupérer des infos auprès de Eltan, un Egarien qui s’occupe du temple sur Asgardia
  34. Eltan commence une communion, et semble lui aussi convaincu que l’Omnimessie est sur la planète.
  35. La planète est la capitale des Egarien, et aussi le refuge de l’Omnimessie.
  36. On retourne sur le Pompadour. Après délibération, on ne va pas interroger l’IA du pompadour.
  37. Selon Müller, l’IA du pompadour ne jouera pas contre nous.
  38. On détruit les balises au cas où ça ne soit pas des sentinelles de la planète.
  39. On continue d’avancer. Les débris semblent être des résidus de vaisseaux impériaux et Eldars de plusieurs milliers d’années
  40. Le capitaine semble très enjoué de partir à l’aventure. Il diffuse un message galvanisant aux troupes.
  41. On essaye de passer à travers le champ d’astéroïdes. Le Pompadour essuie un choc à l’avant : un débris de vaisseau Eldar est entré en collision avec notre bâtiment. Quelques dégâts sont constatés, rien de grave.
  42. Même scenario pour l’Asgardia.
  43. Les détecteurs semblent mieux fonctionner maintenant que l’on a passé la ceinture. On effectue des tests pour obtenir des informations.
  44. En orbite autour la planète, se trouve 5 sphères de guerre.
  45. Müller semble très agité: selon lui, il semblerait que la planète soit sous attaque de marines de Chaos
  46. On refait des scans : il ne semblerait qu’il n’y ait pas d’activité sur la planète. Sauf un point. Surement l’Omnimessie.
  47. Il semblerait qu’il manque une sphère de guerre autour de la planète
  48. Après discussion, on ne placera pas notre sphère là où il y’a un manque.
  49. Il semblerait que l’air de la planète soit respirable.
  50. On s’apprête à débarquer. Lorsque s’approche, une ombre. Elle passe sur la passerelle. L’Agardia semble vouloir se diriger vers son point d’ancrage.
  51. Ni Asgardia, ni le Pompadour ne sont en orbite autour de la planète.
  52. On démarre les préparatifs. On charge des bombes dans les navettes qui vont débarquer. Chacun s’équipe avec un peu de matos. En l’absence de Leonora, on emmène un prêtre tronçonneuse-hache.
  53. Les hommes à bord sont sur leur garde.
  54. Le voyage en navette jusqu’à la planète est assez chaotique : une fois rentrée dans l’atmosphère, le vaisseau semble beaucoup plus compliqué à piloter. Quelque chose semble vouloir empêcher le vaisseau d’avancer. On se pose, mais ça été un peu rude.
  55. Sur toute la surface de la planète, une ville a perte de vue. Mais une ville morte, abandonnée, mais intacte.
  56. Au seul endroit où il y avait un reste d’énergie, se trouve un vaisseau impérial, énorme, hors norme. Le vaisseau est échoué et complètement détruit. Mais la cathédrale du vaisseau semble intacte. A l’avant de la cathédrale, une arme est intacte et inconnue d’Ulric.
  57. L’énergie semble provenir de cette cathédrale. On se rapproche. Le silence règne sur ce monde. Tout semble éteint.
  58. Les véhicules semble arrête au milieu de la voie. Tout semble s’être arrêté d’un coup. Les quelques vaisseaux antigrav se sont crashé. Dans tout les véhicules, des cadavres d’Egariens mort depuis très longtemps.
  59. On continue de se rapprocher du temple. On constate quelques brêche dans le temple. Müller lance ses “yeux” pour explorer le temple. Mais ceux-ci s’éteignent tous avant de rentrer.
  60. On rentre dans le temple. Tous nos composants technologiques semblent s’arrêter. Mon cerveau semble ralentir.
  61. Le temple est magnifique. Tout est fait à la gloire de l’Empire. L’autel semble être une machine. Mes servo-crânes tombent.
  62. Selon Müller, le vaisseau est là pour désactiver la planète. Si nous désactivons le dispositif de l’autel, il s’agit d’un acte d’hérésie.
  63. Il y a des bannières de space marines du chaos.
  64. Ulric remarque qu’il y a des sains qui n’existent pas. Cette chapelle semble être pré-hérésie.
  65. Je sors de la chapelle, j’ai trop peur que mon cogitateur claque et que j’y reste.
  66. Le reste de l’équipe cherche des indices de la possible hérésie de l’equipage.
  67. Le plafond est un vitrail géant : un guerrier avec les symbôles du chapitre chaotique avec une lance et une épée terrasse un serpent avec des elles.
  68. Müller semble se souvenir d’une ancienne légende : un guerrier envoyé par les dieux aurait fait tous qu’il a pu pour se débarrasser d’un dragon. C’est un mythe datant d’avant l’avènement de l’Empire.
  69. Malgré le fait que je me sois éloigné du temple, les interferences sont toujours présentes.
  70. Müller et Khrysta se penche sur l’autel. C’est clairement de l’archeo-technologie.
  71. Ulric remarque un dragon sur de nombreux lintaux et armoirie.
  72. Müller et Khrysta détecte un IEM dans l’autel (Et merde !)
  73. Ulric trouve des armes à poudre noire ! Tout type d’arme se trouve là !
  74. Müller comprends que les IEM désactive l’Esprit de la machine !!
  75. Il se détache de ses mecha-dendrites
  76. On ne peut plus décoller car les navettes sont HS.
  77. Müller file avec Ulric pour réactiver l’ordinateur de bord. C’est très difficile, il se réactive pendant quelques secondes.
  78. Müller cherche les derniers logs. La légion s’appelle les Black Dragons. Les entrées de missions sont très étranges et floues. Ils sembleraient que les black dragons avait pour mission de désactiver la planètes
  79. Selon Müller, cette légion aurait pour but de détruire l’Omnimessie. Réactiver la planète pourrait détruire l’Empire.
  80. Khrysta a placé les bombes à plasma et les a amorcées. On rajoute de la poudre noire.
  81. Une communication semble entrée. Bomberly va a la navette et reçoit le message. Asgardia se réactive et se dirige vers l’orbite.
  82. On envoie un message au pompadour pour lui dire de se barrer.
  83. Müller lit les logs. La planète serait la maison du Dragon du vide. Personne ne sait ce que c’est.
  84. Il retourne dans la navette pour communiquer avec l’Asgardia. Il envoie un message “Eltan, qu’est-ce que le Dragon du Vide ?”. Réponse, c’est l’Omnimessie.
  85. Visiblement on ne peut pas désactiver l’IEM.
  86. Müller et moi-même se couchons pour économiser l’énergie.
  87. L’équipage est en attente. Pas d’activité.
  88. Duel à la truxicaine
  89. Le dragon du vide se réveille !
  90. Toutes les machines marchent mieux qu’avant.
    schisme !
  1. Müller : Ton but, c’est de casser des culs pour défendre l’Imperium. Et le dragon dit “C’est parti, on part en voyage et j’ai un marteau piqueur”
  1. Coté capitaine : Ulric, le capitaine et Kara se retrouve seul sur la planète. A ce moment là, un space marine qui vient de se réveiller. Il dit “Mais qu’avez vous fait ????”
  2. Le space marine semble avoir une corne qui dépasse du casque, porte une armure qui parait extremement vieille.
  3. Il s’approche. Ulric remarque qu’il est assez vieux. (C’est le chevalier de la dernière croisade)
  4. Les évènements sur la planète date d’y a 9000 ans. Il dit lutter depuis pour limiter les pouvoir du dragon du vide.
  5. La légion s’est scindée. Une partie est devenue corrompue. Cependant ils laissent leurs différends de côté pour terminer leurs missions.
  6. Il souhaite continuer sa tâche. Il va essayer de canaliser le pouvoir de l’Omnimessie.
  7. Le dragon servait l’Empire de manière indirecte. A partir de l’Hérésie, l’Empereur a décidé de bannir le dragon pour supprimer une arme à l’ennemi. Mais ce faisant, il se privait d’une arme.
  8. Les Orthodoxes acceptent la proposition du marines
  9. Ils se dirigent vers la cathédrale pour voir les dégâts.
  10. Il a été conservé en stase dans un sous terrain de la planète.
  11. Il a besoin d’une preuve de la fidelité des Orthodoxes.
  12. Il veut qu’ils jurent devant les primarques. Y compris les hérétiques. Et l’architraitre.
  13. Il veut montrer la grandeur de l’Imperium
  14. Le capitaine et Skara ont des doutes.
  15. Le space marine semble lié Imperium et l’humanité.
  16. Le capitaine ne veut pas défendre l’Imperium pour défendre l’Imperium. Il veut défendre l’Imperium pour défendre l’Humanité.
  17. Ils leur demandent s’ils veulent intégrer le Chapitre.
  18. Les Orthodoxes acceptent unanimement.
  19. Il ouvre alors un coffret. Dans ce coffret, il en sort 3 fioles. Il faut les boire
  20. Le capitaine boit la fiole en premier. Il se sent rajeunir. Ses sens s’éveillent.
  21. Ulric prend la suite. Puis Skara
  22. Il leur donne à chacun une grenade couverte de rune. (C’est une Vortex)
  1. Coté Protestant. On a été téléporté dans l’Asgardia. Eltan semble en transe. Singed nous avertit que la sphère s’est cogné contre une autre sphère.
  2. Le sol vibre. Ma machoire n’est plus. Müller m’avoine de seringue pour que je m’endorme. Et on m’envoi à l’infirmerie.
  3. Les Protestants filent sur la passerelle. Le Pompadour ne répond pas.
  4. Il semblerait qu’une sphère nous fonce dessus.
  5. La Asgardia est en train de muter. Les sphères semblent vouloir fusionner.
  6. Le vaisseau tremble dans tous les sens pendant le choc. Une fois que ça s’est calmé, on constate que la fusion s’est fait avec l’autre sphère. Elle a complètement changé de forme.
  7. Beaucoup de dégâts à constater dans le vaisseau.
  8. Le Pompadour vient de se casser. On a un problème.
  9. Müller veut rétablir le contact avec les Orthodoxes.
  10. Le pompadour se barre vers Coronus. On envoie un message astropathique pour tenter de l’arrêter.
  1. L’équipage se reforme
  2. Müller va prier l’Omnimessie. Le capitaine tique un peu mais n’insiste pas.
  3. On ne déclare pas que l’Omnimessie est séparé de l’Empereur.
  4. On a un space marines a bord !
  5. Müller osculte Ulric : ça n’est pas des glandes progenoïdes. Il détecte un virus étrange. Tout le monde semble affecter. Pas de trace de la fiole.
  6. Le virus est très long à se développer.
  7. Le warp se rapproche tel une montée de désir
  8. Müller s’inquiète de l’état du champ de Geler. Ceux-ci vont plutôt bien, mais les recycleur d’air sont à la traine. Il prend la décision de restreindre les accès pour limiter les zones à alimenter en oxygène.
  9. Les moteurs Warp n’ont pas été modifié. Du coup, le volume à déplacer est plus important que les capacités des moteurs Warp ! La première traversée risque d’être un peu folklorique.
  10. On démarre le vaisseau en propulsion plasma, et un peu par miracle on passe à travers le champ d’astéroïdes
  11. Le Warp se rapproche dangereusement
  12. On redirige l’énergie, on active le champ et on warp.
  13. Pendant le voyage Warp, on effectue des recherches sur le virus. Il ressemblerait au virus qui a frappé les pêcheurs de la marche Drusus mais moins virulent. L’épidémie aurait transformé les patients en zombies. Notre souche serait semblable mais les effets sont moins rapide. On a trouvé les coordonnés des colonies ou sevissait le virus.
  14. On sort du Warp dans un petit système à la bordure des récifs. Après un scan, il n’y a pas d’autre dans le secteur. Cependant, une lune semble héberger de la vie. Visiblement le Pompadour aurait abandonné 35000 hommes avant de partir.
  15. La Dorade aurait mis au jour un complot hérétique sur le Pompadour. Les 35000 nous sont loyales.
  16. On fouille les hommes pendant l’embarquement pour vérifier qu’il n’y ait pas d’hérétiques. On arrive a gérer le surplus.
  17. Un syndicat s’est monté. Il a visiblement pris de l’ampleur. Une telle ampleur que les bureaux sociales de Xanthia sont désertés.
  18. Visiblement, les démons seraient des humanoïdes vaguement démoniaque, bicolore (Rayé ou à carreau). C’est très rare ce genre d’apparence. On ne sait pas trop à quelques cultes ils sont affiliés.
  19. Le capitaine a convoqué les représentants syndicaux. Tout est fait pour rendre la situation inconfortable pour eux. On les reçoit un par un.
  20. Le syndicat s’appelle dorénavant La tontine. Le syndicat ne semble pas tout à fait humain ! Müller tente de le neutraliser mais il semble être un démon!
  21. Le démon attaque ! Müller prend un coup de faux et le démon lance un sort. Khrysta et moi-même se prennent un éclair de plein fouet.
  22. Le démon est vaincu. Mais il a fait beaucoup de dégâts.
  23. Un rapport de mes espions nous indique qu’il y a une réunion du syndicat.
  24. Une fois les hommes embarqués, on se dirige vers 27B-6
    #
View
les récifs d'hecaton

La flotte diminuée du seigneur capitaine Quintus william perce toujours plus loin dans l’inconnue et se rapproche langoureusement des récifs qui n’ont jamais été franchie par des humains. En plus de repousser les frontières de l’espace connue le groupe espère trouver la fortune et quelques réponse à ces questions, pourquoi le peuple égarien c’est il détourner de son héritage technologique? Quelle est la fonction de la sphère de guerre ? Pourquoi les marines du chaos ont il annihiler leur civilisation ?
space-planet-transformers-war-for-cybertron-robot-spaceship-games_zpsd63b7474.jpg_original.jpg

View
Rogue Trader
A blog for your campaign

Faudrait mettre une petite présentation de la campagne, non ?

Wondering how to get started? Here are a few tips:

1. Invite your players

Invite them with either their email address or their Obsidian Portal username.

2. Edit your home page

Make a few changes to the home page and give people an idea of what your campaign is about. That will let people know you’re serious and not just playing with the system.

3. Choose a theme

If you want to set a specific mood for your campaign, we have several backgrounds to choose from. Accentuate it by creating a top banner image.

4. Create some NPCs

Characters form the core of every campaign, so take a few minutes to list out the major NPCs in your campaign.

A quick tip: The “+” icon in the top right of every section is how to add a new item, whether it’s a new character or adventure log post, or anything else.

5. Write your first Adventure Log post

The adventure log is where you list the sessions and adventures your party has been on, but for now, we suggest doing a very light “story so far” post. Just give a brief overview of what the party has done up to this point. After each future session, create a new post detailing that night’s adventures.

One final tip: Don’t stress about making your Obsidian Portal campaign look perfect. Instead, just make it work for you and your group. If everyone is having fun, then you’re using Obsidian Portal exactly as it was designed, even if your adventure log isn’t always up to date or your characters don’t all have portrait pictures.

That’s it! The rest is up to your and your players.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.